Pharma Provence Groupe
Toujours plus pour vous

Micronutriments : les bénéfices pour votre santé

Avec la rentrée scolaire, la reprise du travail, le stress du Covid (entre autres) et le retour proche des pathologies hivernales, il est conseillé de faire le plein de micronutriments en complément d’une bonne hygiène de vie. Une bonne hygiène de vie passe par une bonne alimentation quotidienne (au moins 5 fruits et légumes par jour, limiter les graisses, le sucre, l’alcool et boire au moins 1,5 litre d’eau par jour), une pratique sportive régulière (marcher environ 30 minutes par jour) et un bon sommeil. Dans les pays industrialisés, la prévalence des déficits en micronutriment dépasse parfois les 30%, mais elle est bien moindre que dans les pays non industrialisés.

 

Qu’est-ce que les micronutriments ?

Les micronutriments sont des éléments que l’organisme est incapable de synthétiser sauf quelques exceptions. Ils regroupent les vitamines (vitamine A, C, E, …), les minéraux (Fer, Cuivre, Magnésium), les oligoéléments (Iode, Sélénium, …) et d’autres familles un peu moins connues comme les polyphénols, les acides gras polyinsaturés (oméga 3), les acides aminées (leucine, isoleucine, …) et les pré et probiotiques. Nécessaires en petite voire très petite quantité, ils n’ont aucune valeur énergétique contrairement aux macronutriments mais ils jouent un rôle indispensable dans de nombreux processus physiologique.  

 

Pourquoi a-t-on des carences en micronutriments ?

Les carences en micronutriment sont souvent dues à un mauvais régime alimentaire, mais la prise de médicaments peut contribuer à ces carences. En effet, le métabolisme des vitamines et des oligoéléments peut être modifié par la prise de médicaments d’usage courant. La prise de plusieurs médicaments entraine un effet synergique sur les carences. Les personnes âgées, qui prennent souvent beaucoup de médicaments, sont les plus touchées.

Dans la population générale, les personnes les plus à risque de carence en micronutriments sont les enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées.

 

Comment faire pour avoir un bon apport en micronutriment ?

Les micronutriments proviennent principalement de l’alimentation. Durant certaines périodes de l’année, il y a moins de fruits et légumes de saison, c’est pourquoi les apports peuvent être moindre. Le fait d’avoir un rythme de vie soutenu entre les enfants et le travail est aussi un frein à la possibilité de prendre le temps de cuisiner un bon repas. Il ne faut pas hésiter à se supplémenter en prenant des compléments alimentaires à base de vitamines et d’oligoéléments que vous trouverez en pharmacie. Des gammes plus spécialisées en micronutriment comme par exemple Pileje, Nutergia, Inovance... peuvent être une bonne alternative.

Il est parfois difficile de leur faire prendre des compléments alimentaires aux enfants mais aujourd’hui il existe des formes galéniques adaptées avec des goûts qu’ils apprécient afin de leur faire prendre plus facilement.

 

Essayez de garder au maximum une bonne hygiène de vie et prenez un petit coup de pouce durant les périodes plus difficiles !

 

Source :

www.unicef.org

www.revmed.ch

Dr Elodie Duquenne